compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

juillet 2013
L Ma Me J V S D
« juin   août »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Météo

météo Maubeuge

Pour rappel : C’était le vendredi 18 juillet 2008

juillet 13th, 2013 by cftcchsa

La localisation du nouvel hôpital a été définie, route d’Assevent

photo l'hôpital serait construit sur 24hectares, à proximité de la prison (en haut, sur la droite). ©  la voix du nord

L’hôpital serait construit sur 24 hectares, à proximité de la prison (en haut, sur la droite).© La Voix du Nord

C’est sans doute le projet le plus important de la Ville de Maubeuge. La construction d’un nouvel hôpital. Le conseil municipal a acté sa localisation route d’Assevent, sur une parcelle de 24 hectares. Une première étape dans un processus de longue haleine qui devrait trouver une issue en 2015.

Au départ, onze sites avaient été retenus par la municipalité qui avait préservé une réserve foncière, justement dans l’optique d’une nouvelle structure hospitalière. L’emplacement choisi se situe finalement route d’Assevent (RD 959), à proximité du centre pénitentiaire de Maubeuge. Ce choix s’inscrit dans une cohérence de territoire, puisque le nouvel hôpital voisinera avec la polyclinique du Parc. Autre avantage : le site marque le démarrage de la ligne 1 de bus Viavil. Enfin, il permet un raccordement avec la voie rapide Jeumont-Charleroi.

Vingt-quatre hectares de terrain, c’est plus qu’il n’en faut pour le futur centre hospitalier Sambre-Avesnois (CHSA). La municipalité prévoit d’y annexer des bâtiments de formation au monde médical et des logements destinés aux salariés.

Ce projet a un coût estimé à 242 M E, qui tient compte de l’évolution du prix des matières premières. L’État sera sollicité à hauteur de 100 M E. Des négociations seront entamées dans les deux années à venir. Henri Mennecier, directeur du CHSA, prévoit un endettement sur trente ans. Il s’avoue optimiste : «  L’activité hospitalière génère des recettes. Si on parvient à 80 % de taux de remplissage, on équilibrera les comptes. Avec notre rythme de croisière actuel (87 %), on devrait y arriver. » Le projet baptisé « Hôpital 2015 », est né d’un diagnostic : le manque de terrains sur le site actuel, boulevard Pasteur, qui exclue toute possibilité d’extension. Les couloirs ont été jugés non-fonctionnels, l’axe routier divisant l’hôpital constituant également un handicap.

Des activités complémentaires

Le futur CHSA permettra l’intégration d’activités nouvelles, telles que l’oncologie (diagnostic et traitement des cancers) ou bien la mise en place d’un court séjour gériatrique (20 lits). Ces activités interviendraient en complément de ce que proposent actuellement les autres structures hospitalières de Sambre-Avesnois. Cela afin de limiter les fuites vers des établissements lillois ou valenciennois : « Nous voulons offrir 90 à 95 % des besoins de santé sur le territoire sans concurrencer ce qui se fait déjà à côté », explique Henri Mennecier. Le directeur réaffirme aussi le rôle du CHSA en tant qu’«  hôpital pivot du service public en Sambre-Avesnois. » D’emblée, ce tout nouvel hôpital permettrait la création d’une trentaine de lits. Et à terme, la capacité d’accueil devrait passer de 297 à 429 lits. •

Les rédactions de La Voix du Nord 




Posted in Actualité, Informations CFTC |



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6439 articles | blog Gratuit | Abus?