compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

mars 2017
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Météo

météo Maubeuge

Nous, Français : Les amoureux de Maubeuge

mars 11th, 2017 by cftcchsa

Afin de vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques extraits du livre qui retrace ma vie (paru sur ouest France) , bientôt en kiosque :

Texte de Jean-François Bouthors et illustration de Brigitte Lannaud Levy

Où il est question de chemises à fleurs, de mobylette et de pilule, d’un service militaire qui met du plomb dans la tête, d’engagement syndical et des 35 heures dans un hôpital, et du mariage pour tous.

Il approche de la retraite. Ces deux-là sont de plus en plus amoureux. Jean-Pierre le proclame avec délectation. Lui, quatrième d’une famille de cinq (deux filles, puis trois garçons), est de Maubeuge, qui était alors encore fière de son industrie.

Son père, menuisier de son état, était entré dans la fonction publique territoriale, employé par la mairie de Maubeuge. Il a fini sa carrière comme ingénieur municipal dans la commune voisine de Jeumont.

Oncles, tantes, cousins, cousines habitaient à proximité. C’était un temps où l’on ne s’éloignait guère du berceau familial.

Quand ils font connaissance, Jean-Pierre porte les cheveux longs et des chemises à fleurs. « J’étais dans ma période hippie. J’imaginais partir garder des moutons en montagne… »

L’été, le jeune galant travaille pour gagner de l’argent de poche. Il fait le recensement, embauche à l’usine, et une année participe même à l’ouverture d’un grand hypermarché, comme magasinier. Lever à trois heures du matin pour les mises en rayons. « Je n’ai jamais été payé, parce que je suis parti à l’armée aussitôt après, et finalement j’ai laissé tomber. »

Une nouvelle fois, Jean-Pierre est « verni ». Son oncle, manipulateur en électroradiologie dans le cabinet de radiologie, à deux maisons de chez ses parents, est sur le point de prendre sa retraite. Le docteur C., associé à son confrère S. plus jeune, lui a demandé de former quelqu’un pour lui succéder. L’oncle qui connaît les goûts de son neveu lui met le marché en main. Banco. Voilà Jean-Pierre avec un bon métier. Plus rien ne s’oppose à ce qu’il épouse Danièle. En mars 1975, ils passent devant le maire à Hautmont et devant le curé à Maubeuge, dans le quartier de Montplaisir.

Ce dernier mot sonne étrangement dans la bouche d’un hospitalier. Mais Jean-Pierre a commencé dans le privé et il a vu la différence de culture professionnelle. « À l’hôpital, certaines de mes collègues ne considéraient pas leurs patients comme des clients. Il n’était pas rare que j’entende gémir une grand-mère sur la table. Vous savez, c’est dur, une table de radio. Elles, elles étaient plongées dans le catalogue de la Redoute ! » Choqué, il en parle à la surveillante générale de l’hôpital. Mais elle le rabroue. « Elle m’a dit de m’écraser, que je n’avais pas à porter un jugement sur le travail des autres.

, il fallait que je sois protégé, sinon, cela me retomberait sur le paletot. » Il cherche un syndicat. J’ai regardé du côté de la CGT, de la CFDT… Trop politiques. Finalement, j’ai préféré la CFTC.
Pendant des années, la CFTC sera le syndicat majoritaire de l’hôpital de Maubeuge, le seul à avoir des élus. Les relations seront bonnes avec les médecins - « c’était la fin des mandarins, quand je suis arrivé » -, comme avec la direction de l’hôpital.

Depuis quelques années, d’autres centrales se sont implantées. Aujourd’hui, la CGT tient le haut du panier. La nature a horreur du vide ; or Jean-Pierre, absorbé par de nombreux mandats départementaux, régionaux et nationaux, comme dans des commissions de la Sécurité sociale, n’a plus été aussi présent. « Je reviens sur le terrain, pour relancer la CFTC, avant de partir en retraite. Depuis que je suis davantage à l’hôpital, on remonte la pente. »

Il parle. Danièle le regarde avec une tendresse amusée. De ces années de syndicalisme intense de son mari, elle se souvient qu’il passait en coup de vent, le temps de s’asseoir pour manger avant de repartir pour une énième réunion. « Chaque fois que j’arrivais, j’avais mon dîner prêt », confirme-t-il avec un air ravi.

En 2012, Jean-Pierre a voté François Hollande. « Parce que dans son programme il promettait d’ouvrir le mariage et l’adoption aux homosexuels ! » À l’époque, il s’en souvient, la CFTC, au niveau national, abordait le sujet à reculons.

Allez, j’arrête, dès que le livre pourra être acheté, je vous le dis….. Vous en apprendrez bien plus sur moi !!!!!

Bon, une des illustration du livre :

nous-francais_part-2.jpg

Ma période, Café de la Paix, Hautmont, le dimanche matin…




Posted in Actualité, Article presse, Auteur |



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6504 articles | blog Gratuit | Abus?