compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

mars 2017
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Météo

météo Maubeuge

Un nouveau service de repli oncologique

mars 24th, 2017 by cftcchsa

On les appelle les « lits de repli ». À la clinique du Parc, il y en a huit. Ils constituent un nouveau service dédié à l’oncologie mis en place depuis le mois de janvier au 3e étage de l’établissement, dans le service de médecine. Il s’agit d’une prise en charge large des patients atteints d’un cancer. «  Quand on a un cancer, il n’y a pas que des conséquences physiques. Il peut aussi y avoir des conséquences sociales, familiales, financières  », liste le Dr Henri Leroi. «  Le service de repli permet d’accueillir des patients qui rencontrent des complications liées à la maladie, au traitement ou autre. Cela permet de gérer des situations aiguës qu’il est difficile de gérer à domicile et qui nécessitent une transversalité complète  », précise Brigitte Laitem, infirmière coordinatrice. Dans ce service, les patients peuvent être pris en charge par un diététicien, un psychologue, un assistant social, etc., pendant son hospitalisation. L’idée est d’apporter plus de confort au malade. «  C’est mieux pour le patient d’être hospitalisé dans l’établissement qu’il connaît avec les médecins qui le suivent  », atteste Audrey Vilxes, infirmière annonce.

En janvier, le service a accueilli 21 patients et 18 en février. «  C’est la preuve qu’on répond à un besoin  », conclut Brigitte Laitem.

Éric Fallet, nouveau directeur de la clinique

Depuis le 1er, la clinique du Parc a un nouveau directeur. Il s’agit d’Éric Fallet, 46 ans, qui dirige aussi le site de La Thiérache à Wignehies. Originaire de la Nièvre, le quadragénaire n’a pas été trop dépaysé à son arrivée dans le Nord. «  Je suis fils de mineur. Là où j’ai grandi, il y avait aussi la culture minière.  », lance-t-il. Avant d’arriver en Sambre, Éric Fallet a notamment travaillé dans les ressources humaines de Peugeot, puis s’est spécialisé dans la santé en devenant, entre autres, directeur des établissements de soins de suite et de réadaptation à Saint-Etienne, Marseille et Toulon. Dernièrement, il était en poste à Bobigny, au centre de médecine physique et de réadaption. Pour les établissements de Sambre, le directeur souhaite «  poursuivre la politique de l’établissement et développer les services de chirurgies notamment orthopédique et viscérale  ».

La Voix du Nord…

Brigitte Laitem…..ma copine qui œuvre encore pour le bien être de nos habitants de Sambre-Avesnois…cool…




Posted in Actualité, Article presse |



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6504 articles | blog Gratuit | Abus?