compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Météo

météo Maubeuge

Les manips devraient passer en catégorie A :

avril 6th, 2017 by cftcchsa

en 2017 !

categorie-abc-bmp-4-2-bc089.jpg Les manipulateurs d’électroradiologie médicale de la fonction publique hospitalière rejoindront la catégorie A au premier trimestre 2017, annoncent l’AFPPE et la DGOS. Ce changement de statut, que les agents pourront refuser, se traduira par des hausses de salaire et une augmentation de l’âge de départ à la retraite.

D’après la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), « le classement du corps [des manipulateurs en radiologie] en catégorie A est programmé pour le 1er trimestre 2017 ».

Un droit d’option proposé

Le passage en catégorie A devrait être proposée sous la forme d’un droit d’option « aux agents qui, actuellement, relèvent de la catégorie B, afin qu’ils fassent connaître de manière expresse leur choix d’intégrer ou non ce nouveau corps ». Les futurs diplômés, qui entreront dans la fonction publique hospitalière après la signature du décret, seront intégrés directement à la catégorie A. Pas de choix pour eux.

Traitement et âge de départ en retraite augmentés

Concrètement, le manips qui rejoindront la catégorie A se verront octroyer une augmentation de traitement, variable en fonction de leur échelon. En contrepartie, ils perdront le droit de partir en retraite anticipée à 57 ans et devront travailler jusqu’à 62 ans. La pénibilité de leur profession, qui donne le droit à la majoration « un an pour dix ans travaillés » pour le calcul de la décote, ne sera plus reconnue.

Posted in Actualité, Informations CFTC, CAPL | Réagir »

Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) :

avril 6th, 2017 by cftcchsa

A votre demande, on vous met le dépliant du PPCR à télécharger :

PPCR – « Parcours professionnels, carrières et rémunérations » – a pour objectif de mieux reconnaître l’engagement des fonctionnaires civils et des militaires en revalorisant leurs grilles indiciaires et en améliorant leurs perspectives de carrière :

Calendrier de mise en oeuvre :

1er janvier 2016                                 1er janvier 2017

   
Catégorie B Catégorie C
Catégorie A  (domaine social et paramédical) Catégorie A (hors domaine social et paramédical)

Télécharger le dépliant : l’essentiel de PPCR (PDF)

Dans la Fonction Publique Hospitalière :

Décret n° 2016-634 du 19 mai 2016 modifiant le décret n° 2007-839 du 11 mai 2007 portant statut particulier du corps des cadres socio-éducatifs

Décret n° 2016-635 du 19 mai 2016 modifiant le décret n° 2014-100 du 4 février 2014 portant statut particulier du corps des conseillers en économie sociale et familiale, du corps des éducateurs techniques spécialisés et du corps des éducateurs de jeunes enfants de la fonction publique hospitalière et le décret n° 2014-101 du 4 février 2014 portant statut particulier du corps des assistants socio-éducatifs

Décret n° 2016-636 du 19 mai 2016 relatif à l’organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C  (en vigueur au 1er janvier 2017)

Décret n° 2016-637 du 19 mai 2016 relatif à l’organisation des carrières des fonctionnaires de la catégorie B

Décret n° 2016-638 du 19 mai 2016 modifiant les décrets n° 2011-746 et n° 2011-748 du 27 juin 2011 portant statuts particuliers des corps des personnels de rééducation et des corps médico-techniques de la catégorie B

Décret n° 2016-639 du 19 mai 2016 modifiant les décrets relatifs à l’organisation des carrières de certains corps paramédicaux de la catégorie A

Décret n° 2016-640 du 19 mai 2016 modifiant le décret n° 88-1077 du 30 novembre 1988 portant statuts particuliers des personnels infirmiers

Décret n° 2016-642 du 19 mai 2016 relatif au classement indiciaire du corps des cadres socio-éducatifs

Décret n° 2016-643 du 19 mai 2016 relatif au classement indiciaire applicable aux corps des conseillers en économie sociale et familiale, des éducateurs de jeunes enfants, des éducateurs techniques spécialisés, des assistants socio-éducatifs

Décret n° 2016-644 du 19 mai 2016 instituant différentes échelles de rémunération applicables aux fonctionnaires de catégorie C

Décret n° 2016-645 du 19 mai 2016relatif au classement indiciaire applicable à certains corps de la catégorie B

Décret n° 2016-646 du 19 mai 2016 relatif au classement indiciaire applicable aux corps des personnels de rééducation et des personnels médico-techniques de catégorie B

Décret n° 2016-647 du 19 mai 2016 relatif au classement indiciaire applicable aux corps paramédicaux de la catégorie A

Décret n° 2016-648 du 19 mai 2016 relatif au classement indiciaire applicable aux fonctionnaires régis par le décret n° 88-1077 du 30 novembre 1988 portant statuts particuliers des personnels infirmiers

Arrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable aux cadres socio-éducatifsArrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable aux membres des corps des conseillers en économie sociale et familiale, des éducateurs techniques spécialisés et des éducateurs de jeunes enfants et des assistants socio-éducatifs

Arrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable aux fonctionnaires de catégorie C

Arrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable aux corps régis par le décret n° 2011-661 du 14 juin 2011 modifié portant dispositions statutaires communes à divers corps de fonctionnaires de la catégorie B

Arrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable au corps des personnels de rééducation et au corps des personnels médico-techniques de la catégorie B

Arrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable aux corps paramédicaux de la catégorie A

Arrêté du 19 mai 2016 relatif à l’échelonnement indiciaire applicable aux corps régis par le décret n° 88-1077 du 30 novembre 1988 modifié portant statuts particuliers des personnels infirmiers

Documents associés :

Si vous voulez en savoir plus allez sur le site Vigie et télécharger numéro spécial PPCR :

Vigie spécial PPCR…

Posted in salaires, Actualité, Informations CFTC, CAPL | Réagir »

Allez , on visite ensemble le nouvel hosto :

avril 6th, 2017 by cftcchsa

 nouvel-6.jpgVue aérienne qui positionne la bâtiment par rapport à la voie rapide Maubeuge - Jeumont. Le parking personnel se trouve en bas près du rond point.

nouvel-7.jpgnouvel-11.jpgnouvel-12.jpg

nouvel-13.jpg

nouvel-8.jpg

nouvel-9.jpg

nouvel-10.jpg

Pour mieux voir les photos, allez sur le site :

brunet-saunier

Posted in Actualité, Informations CFTC, CHSCT | Réagir »

Roubaix : L’hôpital condamné…

avril 6th, 2017 by cftcchsa

parce qu’un enfant vit avec un morceau de cathéter dans le bras

Depuis son passage en juillet 2013 aux urgences pédiatriques de Roubaix, Youenn, 4 ans aujourd’hui, garde dans son corps un fragment de cathéter. Ses parents ont attaqué le centre hospitalier au tribunal administratif, qui leur a donné raison.

roubaix-ch.jpg

Pour faire reconnaître l’accident dont leur fils a été victime, les parents de Youenn n’ont pas eu d’autre choix que d’attaquer l’hôpital au tribunal administratif.

Ils ne se sont pas battus pour l’argent, mais pour donner une existence juridique à l’accident dont leur fils a été victime. Les parents de Youenn, qui résident aujourd’hui à Coutiches, peuvent souffler un peu : le tribunal administratif vient de condamner le centre hospitalier de Roubaix à leur verser plus de 10 000 euros en réparation du préjudice vécu par leur enfant. «  C’est une bonne nouvelle, nous sommes soulagés, explique Sarah Teinielle, la maman de Youenn. Si un jour ce fragment de cathéter pose problème, au moins, la faute de l’hôpital est reconnue. On est couverts.  »

« On a eu peur de perdre notre enfant, on s’est dit qu’on allait repartir sans lui. »

Les faits remontent à juillet 2013. Le petit garçon, alors âgé de onze mois, est hospitalisé dans un état fiévreux. Dès son arrivée, il est traité par antibiotiques administrés par voie veineuse. Mais au deuxième jour du traitement, quand l’infirmière retire l’obturateur en plastique du cathéter sur la main droite de l’enfant, le filament en plastique a disparu. «  À ce moment-là, tout nous est passé dans la tête, décrit la maman. C’était un sentiment de panique total, la détresse. Et si ce fragment remontait dans le cœur ou le cerveau de notre bébé ? On a eu peur de perdre notre enfant, on s’est dit qu’on allait repartir sans lui.  »

La famille s’est alors battue pour que l’hôpital reconnaisse l’accident afin que le petit soit pris en charge en cas de complications futures. Mais devant le refus du centre hospitalier, ils se sont tournés, après des expertises que l’hôpital devra prendre aussi en charge (pour près de 5 000 euros), vers le tribunal administratif. Le risque, même minime pour l’enfant, est toujours présent. «  Mais cette décision permettra à Youenn de faire valoir ses droits plus simplement  », met en exergue Me Wilpart, avocat des parents du petit. La société Becton, fabriquant du fameux cathéter, agira en garantie du centre hospitalier.

Nord Eclair…

Posted in Actualité | Réagir »

Le nouvel hôpital enfin sur les rails, première pierre posée en fin d’année

avril 6th, 2017 by cftcchsa

Quasiment vingt ans. L’attente fut interminable, mais on y est enfin. Le projet du nouvel hôpital de Sambre-Avesnois est aujourd’hui sur des rails. Plus de 100 millions d’euros sur la table. Une première pierre posée en fin d’année, pour une ouverture prévue au second semestre 2020. Allez, petite visite guidée.

nouvel-5.jpg L’hôpital serait construit sur 24hectares, à proximité de la prison (en haut, sur la droite).© La Voix du Nord

Vingt-quatre hectares de terrain, c’est plus qu’il n’en faut pour le futur centre hospitalier Sambre-Avesnois (CHSA). La municipalité prévoit d’y annexer des bâtiments de formation au monde médical et des logements destinés aux salariés.

nouvel-15.jpg

« Un accouchement long et difficile »

Et voilà le joli résultat :

nouvel-16.jpg

Un imposant bébé de 130 mètres de long sur 80 mètres de large, qui pèse 115 millions d’euros (dont 75 millions à la charge du centre hospitalier, via un emprunt sur trente ans) et s’épanouira sur 33 000 m2 route d’Assevent, non loin de la ferme du zoo (un terrain de 5,5 hectares cédé à l’euro symbolique par la ville, le long de la RD649). Le nettoyage du site a d’ores et déjà démarré. Les fouilles archéologiques préventives sont imminentes. La première pierre doit être posée en fin d’année, pour une ouverture au public au second semestre 2020.

Un bijou de modernité

«  Longtemps on s’est adapté, mais on avait atteint les limites, on ne pouvait pas pousser les murs  », reconnaît le docteur Gnansounou. Vétuste, plus adapté aux attentes des professionnels et des usagers… L’hôpital actuel offre pourtant une superficie de 10 000 m2 supérieure au futur établissement. «  Il y a un bon nombre de m2 qu’on n’exploite plus, notamment la maison de retraite  », précise Marie-Pierre Bongiovanni, directrice de la structure.

Une prise en charge plus rapide et plus fluide

«  Aujourd’hui, on doit réviser le projet médical dans son intégralité  », insiste le docteur Gnansounou. Revoir les process, raisonner à l’échelle de filières (dans la logique du groupement hospitalier de territoire Hainaut-Cambrésis). «  Notre façon de travailler sera différente.  » Pour toujours davantage d’efficience dans la prise en charge, «  plus réactive, plus fluide  ». Une réflexion est également engagée avec les équipes d’urgentistes, quant au circuit des patients (60 000 passages/an). «  Le plateau technique va être renforcé  », appuie Marie-Pierre Bongiovanni, avec un centre de dialyse public-privé unique, un service d’imagerie médicale, doté de deux scanners (dont un réservé aux urgences) et potentiellement de deux IRM. Neuf millions sont dédiés à l’acquisition de nouveaux équipements.

La Voix du Nord…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Le nouvel hôpital de Maubeuge en chiffres

avril 6th, 2017 by cftcchsa

Canal FM :

Ce nouvel établissement MCO (médecine, chirurgie, obstétrique) verra le jour au second semetre 2020.

La construction du nouvel hôpital de Maubeuge débutera à la fin de cette année 2017. Situé à la sortie Est de Maubeuge, sur la route départementale D649 en direction de Jeumont. 33 000 mètres carrés de surface, 265 lits et autant de places, 80% de chambres individuelles, 2 IRM, 2 scanner, un centre de dialyse pour 40 postes. Hier, 300 professionnels de l’établissement du CHSA ont pu découvrir en avant première le projet. Cette mégastructure garantira, selon la direction, une modularité et une évolutivité des techniques et des notes de prise en charge des patients. Comment ?

nouvel-1.png

INTERVENANTS :

nouvel-2.jpg

Marie-Pierre Bongiovanny-Vergez, directrice du CHSA  et Magloire Gnansounou, pédiatre et président de la CME.

Le dossier de l’ancien hôpital est actuellement en cours d’expertise avec une étude réalisée par la ville de Maubeuge. Par ailleurs, le Grand Public pourra découvrir le projet du centre hospitalier en octobre prochain.

L’hôpital a été conçu par le cabinet BrunetSaunier Architecture.

nouvel-3.jpgnouvel-4.jpg

Le bâtiment en chiffres :

  • 40 postes de Dialyse
  • 20 lits d’obstétrique
  • 14 lits de néonatologie et soins intensifs de néonatologie (Pédiatrie)
  • 12 lots et 4 lits de soins continus pédiatriques (Pédiatrie)
  • 5 blocs opératoires
  • 4 salles de travail obstétrical
  • 2 scanners
  • 1 service de stérilisation
  • 1 IRM
  • Laboratoire
  • Pharmacie

Un parking de 500 places sera construit, avec une voie d’accès spécifique depuis le giratoire “de Rousies”.

La CFTC rajoute : et surtout un parking réservé au personnel !!!

 

 

 

 

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6504 articles | blog Gratuit | Abus?