compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Photo souvenir (couverture du journal La Sambre):

avril 11th, 2017 by cftcchsa

une_maubeuge.jpgAvril 2017

Pour la CFTC, un grand pas vers l’avenir….

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Prévenir pour mieux guérir au CHSA

avril 11th, 2017 by cftcchsa

Vendredi, la Journée mondiale de la santé était l’occasion d’évoquer, avec plusieurs spécialistes du centre hospitalier de Sambre-Avesnois, un maillon essentiel de la chaîne santé : la prévention.

chsa.jpgPlusieurs spécialistes lancent un appel : « Il ne faut pas avoir peur de se faire dépister ».

Les vaccins :

«  Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont réticentes à la vaccination chez l’enfant. Pourtant, c’est très important  », insiste le Dr Abriak, du service de pédiatrie. Ce dernier regrette notamment certaines rumeurs. Par exemple, sur le vaccin contre l’hépatite B. «  Souvent, on croit que les vaccins ne sont pas bons pour les bébés, mais c’est faux. Au contraire, dans le cas de l’hépatite B, les cas de sclérose en plaques sont relevés après un vaccin à l’âge adulte.  »

abri.jpgDr Abriak, praticien Hospitalier, service de pédiatrie. PHOTOS THOMAS LO PRESTI

En plus des vaccins DTC (diphtérie, tétanos, coqueluche), obligatoires à partir de 2 mois, le praticien conseille les vaccins suivants : hépatite B, rougeole, rubéole… Pour rappel, ils sont tous remboursés (sauf celui contre la varicelle).

La dépression :

La dépression, qui se définit comme «  la perte du plaisir de vivre  » selon le Dr Granato, chef du pôle santé mentale, est extrêmement difficile à détecter. «  Ce n’est pas comme une fracture d’un os. On peut être dépressif sans s’en rendre compte.  » Elle s’inscrit dans le temps et touche tout le monde, du bébé au senior. «  La dépression peut être à l’esprit ce que la fièvre est au corps  », c’est-à-dire la sonnette d’alarme de maladies organiques de type Alzheimer ou Parkinson.

granato.jpgLe Dr Granato, chef du pôle santé mentale et addictologie

Pour prévenir la dépression, le Dr Granato préconise la parole : «  Lorsqu’on est dépressif, il y a de la culpabilité : Je ne suis pas à la hauteur. Or, parler avec la famille ou un professionnel est rassurant puisqu’on se rend compte que d’autres ont des problèmes similaires»

L’apnée du sommeil :

Seuls 10 à 15 % des malades sont pris en charge dans l’Hexagone. Pourtant, l’apnée du sommeil – caractérisée par une fatigue, des troubles de la mémoire, de l’humeur le jour, et par des difficultés à s’endormir, un sommeil agité la nuit – peut provoquer la dépression, de l’hypertension artérielle et même des infarctus et des AVC.

apnee.jpgIci pour l’apnée du sommeil, le Dr Dinu, Praticien Hospitalier, service Pneumologie.

«  L’obésité, l’alcool ou encore les médicaments pour mieux dormir augmentent les risques d’apnée du sommeil  », précise le Dr Dinu, du service pneumologie. La spécialiste encourage ceux qui présenteraient plusieurs symptômes à se faire dépister. «  C’est assez simple. Le patient dort une nuit à l’hôpital et à l’aide d’appareils de mesures, on détecte ou non la maladie.  » Il n’est pas obligatoire de passer par le médecin traitant pour faire le test.

Le cancer colorectal :

Responsable de 17 000 décès en France chaque année, le cancer colorectal peut toutefois être dépisté facilement. «  Dans le premier cas de figure, c’est-à-dire les personnes présentant des antécédents personnels ou familiaux (cancer colorectal, maladie de Crohn, etc.), des cas de maladie héréditaire du côlon, du rectum…, ou du sang dans leurs selles, on réalise une coloscopie, explique le Dr Biron, chef du service gastro-entérologie. Dans le deuxième cas de figure, soit les personnes entre 50 et 74 ans sans symptôme apparent et sans histoire familiale, le dépistage se fait par un simple test ou le patient dépose un peu de selle sur une plaquette qui est ensuite analysée. »

carcer.jpgLe Dr Biron est chef de service hépato gastro entérologie.

Un cancer colorectal découvert à un stade précoce est guéri dans 90 % des cas. «  Faites le test ! C’est simple et ça peut vous sauver !  »

La nutrition :

Afin de prévenir l’obésité, le diabète ou l’insuffisance cardiaque, le Dr Tafoukt, nutritionniste, conseille une activité physique régulière qui se décompose en trois catégories : quotidienne (marche dans le cadre du travail), de loisir (balade en famille) et de compétition (marche nordique). «  Les recommandations nationales disent 30 minutes et les gens pensent tout de suite à la compétition. Alors qu’ils font déjà une bonne partie de l’activité au boulot.  »

nutrition.jpgDr Tafoukt, nutritionniste

L’alimentation est également primordiale. «  Oubliez les cinq fruits et légumes par jour ! Un à chaque repas, avec un féculent, c’est déjà bien.  » Et pour les amateurs de coca, une canette équivaut à six sucres ! Alors «  buvez de l’eau  ».

La Voix du Nord…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6591 articles | blog Gratuit | Abus?