compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Roubaix : Soupçons de violences à l’hôpital

mai 7th, 2017 by cftcchsa

pourquoi l’affaire semble au point mort ?

Fin mars, nous révélions les témoignages édifiants d’agents du centre hospitalier dénonçant des violences physiques et verbales supposées de la part d’un chirurgien, sur des agents et des patients. Malgré l’urgence et la gravité de la situation décrite, peu de choses semblent avoir bougé depuis.

roubaix.jpgEn l’attente d’une éventuelle décision disciplinaire à l’égard du praticien incriminé, l’hôpital a sollicité jeudi dernier un médecin extérieur à l’établissement. Il doit aider à la résolution du conflit. PHOTO HUBERT VAN MAELE

Des témoignages choquants, mais aucune plainte

C’est sans doute l’un des points clés de cette affaire. D’un côté, des témoignages édifiants d’agents, qui dénoncent un climat de terreur au bloc opératoire, entre coups de colère et violences d’un chirurgien, suspendu de bloc depuis fin janvier. De l’autre, une absence de plainte, que ce soit de l’établissement, d’agents ou de patients.

Cette difficulté dans une affaire ultra sensible vaut pour toutes les parties prenantes dans ce dossier : le conseil de l’ordre des médecins, dont la mission est de statuer d’un point de vue déontologique s’il est saisi par l’Agence régionale de santé (ARS) ; le centre national de gestion (CNG), qui pourrait prendre une décision disciplinaire à l’égard du chirurgien ; la justice, enfin, qui n’a pas été saisie et n’a pas non plus ouvert d’information judiciaire.

L’ARS Hauts-de-France a transmis tous les éléments dont elle disposait sur cette situation au conseil de l’ordre des médecins (…). Le dossier a également été transmis au CNG.

Une décision très attendue de tous

Que ce soit à la direction du centre hospitalier, affaiblie par un contexte social très tendu ou des syndicats. En attendant, les agents de bloc ont rencontré jeudi dernier un médecin extérieur à l’établissement, sollicité par la présidente de la commission médicale d’établissement. Sa mission n’est autre que d’aider à la résolution d’un conflit larvé depuis plus de quinze ans.

Nord Eclair….

Posted in Actualité, Informations CFTC, Article presse | Réagir »

À l’hôpital CHSA, les sages-femmes

mai 7th, 2017 by cftcchsa

se déclinent aussi au masculin.

Vendredi 5 mai, c’était la fête des sages-femmes. Plus de 15 ans qu’elle existe. L’occasion pour l’hôpital de Maubeuge de mettre en avant la profession, sorte de maillon fort de la chaîne hospitalière quand on va devenir parent.

Frédéric a 35 ans. Voilà 10 ans maintenant qu’il exerce la profession de sage-femme. Oui, ici la sage-femme est un homme. Et ils sont quatre à l’hôpital Sambre-Avesnois de Maubeuge, sur un effectif de 25. À la base, Frédéric se destinait à des études en pédiatrie, finalement ce seront celles de sage-femme qui auront raison de lui. Le premier accouchement qu’il a réalisé, il y pense toujours. «  Pas plus tard que tout à l’heure, j’en ai encore parlé, explique-t-il. Ce sont des moments qui marquent. »

Ça marque deux côtés d’ailleurs. Puisque dans le parcours d’un couple qui attend l’arrivée d’un enfant, la sage-femme est «  incontournable  ». La première prise de contact, c’est avec la ou le sage-femme que les parents l’ont ; pour les explications, idem ; pour la prise en charge idem ; pour le suivi de grossesse, idem. Incontournable on vous dit  !

accouchement.jpgAvec deux de ses collègues, Frédéric, 10 ans de métier, est ici à l’écoute de Séverine, une future maman.

Séverine ne le sait que trop bien. À quelques jours, heures même, de son troisième accouchement, elle vante les mérites d’une profession, encore trop (peu) méconnue. «  Heureusement qu’elles sont là pour faire le lien, explique la future maman. Notamment avec les gynécologues, dont le jargon est parfois incompréhensible  ».

C’est vrai qu’elles font souvent le lien ces sages-femmes, avec les médecins, entre les parents, entre la mère et l’enfant, entre les parents et l’enfant. Les confidences, les craintes, ce sont elles qui les entendent. Et ce sont elles qui les lèvent, doucement…

Hélène Broux a 20 ans de service. C’est elle la sage-femme coordinatrice du Pôle mère-enfant de l’hôpital de Maubeuge. Son métier, elle l’adore comme au premier jour. «  Au collège, j’ai su que je serais sage-femme. J’ai fait un stage, et j’ai assisté à un premier accouchement. J’ai trouvé ça merveilleux  ». 20 ans plus tard, cet émerveillement est intact, seul l’environnement a changé. «  Avant, on était beaucoup dans la médicalisation, aujourd’hui, c’est le contraire. On démédicalise au maximum  ». Les postures respiratoires, le yoga, la piscine, la sophrologie sont aujourd’hui pratiques courantes. Les mamans sont nombreuses à se tourner vers ces nouvelles voies. «  Et on ne désespère pas de convaincre celles qui seraient encore réticentes. »

Le lien entre les parents et le ou la sage-femme peut même se poursuivre au-delà de la naissance. «  La maman peut très bien choisir de faire son suivi gynécologique via la sage-femme  ». Parfaitement habilitée à réaliser des frottis, des échographies, et avec la possibilité d’établir des prescriptions médicales, limitées toutefois. En clair, la sage-femme peut tout gérer, mais en cas de pathologies ou de suspicion de pathologies, c’est le médecin qui prend le relais.

Une préparation à l’accouchement pour les hommes :

D’ici le mois de juin, l’hôpital de Maubeuge va ouvrir une préparation à l’accouchement exclusivement réservée aux papas. Il s’agit de répondre aux questions qu’ils se posent, et n’osent pas toujours poser devant leur femme. Et de revenir sur certains fondamentaux… comme savoir «  quand venir à l’hôpital !  »

La Voix du Nord….

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6591 articles | blog Gratuit | Abus?