compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Hôpital public : première régionale

mai 12th, 2017 by cftcchsa

à Boulogne et Calais pour renforcer la qualité des soins.

Une convention a été signée mercredi, à Boulogne, pour garantir, comme le veut la loi santé, la continuité des soins des patients des centres hospitaliers de Boulogne, Calais et de l’Établissement public de santé mentale de Camiers. Elle associe ce groupement avec le CHU et les facs de santé de Lille.

chru.jpgUne convention a été signée hier entre le CHU, le GHT Côte d’Opale et la fac de Lille.

Pourquoi une convention ? La loi santé prévoit que les centres hospitaliers universitaires (CHU) signent une convention d’association avec les établissements supports des groupements hospitaliers de territoire (GHT). Ce mercredi, la première convention régionale a été signée à Boulogne, entre le CHU de Lille, les facultés de santé de Lille et le GHT Côte d’Opale.

Ce GHT fédère depuis plusieurs années le centre hospitalier de Boulogne, le centre hospitalier de Calais et l’EPSM (Établissement public de santé mentale) de Camiers. Ce GHT a déjà un projet médical partagé qui va donc être complété avec cette nouvelle convention, au bénéfice des patients.

Les objectifs L’enjeu de la convention est d’assurer la continuité de la prise en charge des patients, notamment pour les pathologies complexes qui nécessitent un recours à Lille, par exemple en chirurgie cardiaque. L’objectif est aussi de leur garantir un accès aux essais cliniques et aux innovations.

Des filières prioritaires ont été retenues pour approfondir les coopérations déjà existantes : cardiologie, cancérologie, psychiatrie et périnatalité. «  Ce projet médical partagé est un moyen de maintenir des activités à haut niveau sur un territoire à taille humaine », expliquait le Dr  Rémy Dumont, urgentiste à Boulogne.

Les signataires de la convention étaient réunis hier matin au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer.Les signataires de la convention étaient réunis hier matin au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer Réflexions à mener
La démographie médicale est l’un des enjeux de cette convention. «  Pour l’hôpital public, la démographie médicale et la consolidation des équipes pour éviter de les fragiliser sont très importantes, soulignait Yves Marlier, directeur du CH de Boulogne-sur-Mer. Le bassin de population du Montreuillois se tourne vers Boulogne et non la Picardie. Il faudra y repenser.  »

La cardiologie est aussi une discipline qui préoccupe les acteurs de la santé  : «  C’est la discipline qui va nous poser le plus de problème dans les cinq ans à venir. Nous sommes tous frappés du même mal dans le Nord - Pas-de-Calais, s’alarmait le Pr François-René Pruvot du CHRU de Lille. Bien sûr, on peut former beaucoup plus de praticiens, mais il faut surtout éviter qu’ils quittent l’hôpital public. On a déjà beaucoup donné en matière d’anesthésie et de radiologie. On les forme et puis ils s’en vont de nos hôpitaux.  »

Le GHT (Groupement hospitalier de territoire) Côte d’Opale permet de consolider des compétences médicales en nombre ainsi que des plateaux techniques nécessaires sur Calais et Boulogne-sur-Mer pour répondre en nombre et en qualification aux besoins de leur bassin de population (150 000 chacun).

La Voix du Nord….

Posted in Actualité, Article presse |


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6637 articles | blog Gratuit | Abus?