compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Création du corps des infirmiers anesthésistes de la FPH

mai 15th, 2017 by cftcchsa

Ce 11 mai au Journal officiel, a été publié le décret portant statut particulier du corps des infirmiers anesthésistes de la fonction publique hospitalière. Ses dispositions entrent en vigueur le 1er juillet 2017. Le texte s’accompagne d’un décret relatif au classement indiciaire de ce corps et d’un arrêté relatif à l’échelonnement indiciaire.

Liens:

Posted in Actualité, Informations CFTC, CAPL | Réagir »

Seuls un orthophoniste et un masseur-kinésithérapeute

mai 15th, 2017 by cftcchsa

par GHT peuvent toucher la prime d’engagement.

Présentés une ultime fois le 27 mars au Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière, le décret et l’arrêté associé créant une prime d’engagement pour certains orthophonistes et masseurs-kinésithérapeutes hospitaliers sont sortis ce 11 mai au Journal officiel.

L’objectif avancé par le ministère des Affaires sociales et de la Santé est de convaincre ces professionnels de la rééducation d’embrasser une carrière hospitalière. Ceux-ci doivent s’engager par écrit à exercer à temps plein pendant trois ans consécutifs après leur titularisation dans des établissements publics de santé ou médico-sociaux situés dans un territoire présentant “un risque significatif de fragilisation de l’offre de soins“. Le bénéfice de cette prime de 9 000 euros est réservé aux agents nouvellement recrutés dans leur corps, ainsi qu’aux contractuels mis en stage sur un poste à recrutement prioritaire.

Quant au versement de la prime, il est prévu en trois temps : en début de stage sous réserve de titularisation ; à la fin de la première année d’engagement ; puis de la deuxième.

Posted in Actualité, Informations CFTC | Réagir »

Une stratégie de promotion du sud des Hauts-de-France se crée

mai 15th, 2017 by cftcchsa

autour du CHU d’Amiens et de 4 GHT.

Ce 11 mai, le CHU Amiens-Picardie a signé avec quatre GHT du sud des Hauts-de-France une convention d’association. La démographie médicale, la formation et l’enseignement seront au cœur de leurs préoccupations. Le but étant de créer une stratégie commune de promotion du territoire.

Quatre groupements hospitaliers de territoire (GHT) des Hauts-de-France ont fait le choix de s’associer au CHU Amiens-Picardie (Somme). Ce 11 mai, ils y ont signé la convention d’association type. Les GHT Oise-sud, Oise-nord-est, Oise-ouest et Vexin et Aisne-nord construiront donc leur stratégie publique avec l’établissement amiénois, support du groupement Somme-Littoral-sud. Lors d’un point presse, la directrice générale (DG), Danielle Portal, a indiqué que ce choix s’appuie sur des affinités existantes entre les CH et le CHU.

Comme l’a indiqué le président de la commission médicale d’établissement (CME) du Groupe hospitalier du sud de l’Oise (GHPSO), le Dr Frédéric Leclercq, les hôpitaux de Creil et de Senlis (Oise) — qui composent le GHPSO — sont des terrains de stage historiques pour les étudiants de la faculté de médecine d’Amiens. Pour le CH de Saint-Quentin (Aisne), “le débat a été tranché rapidement“, a admis le directeur, François Gauthiez. Au sein du CH, soixante-quinze internes viennent du CHU Amiens-Picardie pour le semestre. “Des liens naturels préexistaient à cette convention, il était logique de conserver ce partenariat“, a-t-il ajouté. Sur le sud des Hauts-de-France, territoire sur lequel s’étend le champ de la convention (lire l’encadré), la majorité des flux de patients se font avec le CHU amiénois. Et sur la formation, il est aussi l’établissement de référence.

Quatre GHT associés au CHU d’AmiensLes Hauts-de-France comptent au total quatorze GHT, dont six dans le sud de la région, soit sur l’ex-Picardie. Quatre se sont associés au CHU Amiens-Picardie. Le GHT Aisne-sud, porté par le CH de Soissons, a quant à lui choisi de s’associer au CHU de Reims (Marne). Les sept autres GHT ont quant à eux choisi de s’associer au CHRU de Lille (Nord) , établissement support du GHT Lille-Métropole-Flandre-intérieure.

Promouvoir le sud des Hauts-de-France

Danielle Portal a rappelé que les points forts et phares de la convention d’association sont pour les cinq GHT ceux de la démographie médicale et de la formation. En effet, quatre champs obligatoires sont prévus par la loi de Santé, à savoir les missions : de référence et de recours, d’enseignement et de formation initiale des professionnels médicaux, de recherche et d’innovation et de gestion de la démographie médicale. “Avec le souhait d’offrir une meilleure qualité des soins ainsi qu’une meilleure accessibilité aux patients“, a noté la DG. Mais ceux cités par la DG sont “au cœur de leurs préoccupations” ainsi que de celles de la population. “Il s’agit de mettre en place une stratégie d’ensemble importante en termes de promotion du territoire sur lequel les jeunes vont pouvoir exercer“, a précisé Danielle Portal. Dans ce cadre, des postes d’assistants partagés entre le CHU et les établissements des GHT associés seront déployés. La DG a aussi cité les postes en post-internat qui ont conduit 75% des jeunes médecins en ayant bénéficié à rester dans l’établissement dans lequel ils étaient affectés à temps partagé. Et sur les 25% restants, “la moitié ont fait le choix de rester en Picardie“, a-t-elle noté. “En termes de mesure du succès, le dispositif s’est avéré plus que payant“, a souligné Danielle Portal. Par conséquent, s’il concerne peu de postes actuellement, l’ambition est de le rendre plus important, a-t-elle confié.

Stratégie de GPEC commune

Sur le sujet de la démographie médicale, “enjeu majeur dans une région sinistrée“, comme il est indiqué dans la présentation, “nous allons construire une stratégie de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences entre le CHU et les quatre GHT dans le but d’offrir une perspective de travail dans ces territoires“. Sur ce point, un premier recensement des besoins à cinq ans a déjà été réalisé. Les modalités de recrutement au sein et entre les GHT seront harmonisées et les projets professionnels des jeunes seront soutenus. La carrière hospitalière sera valorisée et les portes du CHU seront ouvertes aux médecins des hôpitaux des GHT associés afin de réponde à leurs besoins de formation spécialisée et les fidéliser dans les établissements. Pour ce qui est du champ formation initiale et enseignement, les nouvelles technologies seront mises au service des étudiants en médecine dans tout le sud de la région (visioconférence, Simusanté…). Un travail “concret” sur les conditions d’accueil des internes et des étudiants en médecine sera mené dans les établissements des quatre groupements.

Miser sur le développement de la recherche

s’impose aussi comme un moyen d’offrir aux jeunes médecins des conditions de travail optimales et attractives, a indiqué Danielle Portal. Concrètement, une stratégie et une politique de recherche et d’innovation territoriale seront définies. L’association des quatre GHT au CHU permet en outre de créer une masse critique pour faciliter l’obtention de financements pour les projets de recherche, notamment internationaux, a souligné la DG. Un exercice de la recherche sera proposé aux praticiens et les groupements pourront bénéficier de l’expertise méthodologique et opérationnelle du CHU afin de les soutenir dans leurs projets de recherche. Une plateforme de recherche territoriale, avec une gouvernance collégiale, devrait voir le jour. Le dernier champ de la convention, de référence et de recours, est celui sur lequel les signataires de la convention ont pour le moment le moins avancé. Si les GHT ont défini des parcours patients et des filières de soins, ils doivent être complétés par une stratégie d’hyperrecours garantissant aux patients de ces territoires l’accès à l’expertise du CHU. Ainsi, pour chaque GHT et en fonction de ses besoins, des parcours personnalisés seront construits. La télémédecine s’intègre dans ce champ ainsi que l’organisation de la gradation des soins par discipline.

Publié le 12/05/17 - HOSPIMEDIA

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Les docteurs de l’hôpital réclament

mai 15th, 2017 by cftcchsa

le retour de la première année de médecine.

La fameuse première année commune aux études de santé, sésame pour l’entrée en médecine, sera supprimée à Boulogne, à la rentrée. Une décision entérinée par le conseil de faculté de la fac de Lille, en novembre, qui avait fait bondir les élus. 

Réunis mercredi au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer, docteurs et professeurs des CH de Boulogne, Calais et du Centre hospitalier universitaire de Lille (CHU) ont évoqué le sujet sensible de la PACES.

Mercredi, le directeur de l’hôpital de Boulogne, Yves Marlier, disait son «  regret  » d’une telle décision : «  C’est un chantier qu’il faudra rouvrir. C’est un facteur facilitant pour irriguer de nouveau les territoires. »

docteurs.jpgSur soixante-dix-neuf inscrits à Boulogne, vingt ont décroché leur PACES en 2016, dont dix qui ont pu intégrer médecine à Lille. PHOTO « LA VOIX DU NORD »

« C’est un sujet sur lequel il faudra revenir »

Le Pr François-René Pruvot du CHU de Lille ajoutait : «  Dans l’année post-bac, il y a un déchet dans toutes les filières. C’est dans la filière de la santé que c’est le plus élevé. Comment amortir ce choc presque socioculturel à des jeunes gens qui viennent de quitter le lycée, alors qu’ils n’ont pas encore définitivement choisi leur orientation et comment le faire avec le plus de douceur et le moins de coûts pour les familles ? C’était ça l’expérience de la PACES. C’est un sujet sur lequel il faudra revenir. Espérons que cette expérience que nous avons initiée avec l’ancien doyen puisse se prolonger. »

Tous regrettaient aussi que Didier Gosset, le doyen de la faculté de Lille, ne soit pas présent ce jour-là, date de la signature d’une convention entre l’ensemble de ces partenaires pour assurer la continuité de la qualité des soins des patients.

La Voix du Nord…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 6591 articles | blog Gratuit | Abus?