compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Météo

météo Maubeuge

Les effectifs globaux progressent de 0,3% dans la fonction publique en 2012

avril 23rd, 2014 by cftcchsa

Baisse dans la fonction publique de l’État, hausse dans les deux autres versants de la fonction publique.

Selon une étude de l’Insee, au 31 décembre 2012, 5,5 millions de salariés travaillent en France dans la fonction publique. En un an, les effectifs globaux progressent de 0,3%. Cette hausse concerne la fonction publique territoriale (+ 1,6%) et le versant hospitalier (+ 0,7%) alors que les effectifs baissent dans la fonction publique de l’État (- 1,0%).

insee-fonction-publique-2012.jpg

Contrepoints…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

L’Insee constate une baisse continue des salaires dans les 3 fonctions publiques

avril 17th, 2014 by cftcchsa

Les salaires mensuels moyens des trois versants de la fonction publique ont baissé en 2012 pour la deuxième année consécutive, selon les chiffres dévoilés le 16 avril par l’Insee. La fonction publique d’État est la plus touchée, avec une baisse de 0,8 % en euros constants.

La tendance à la baisse des salaires des quelque 5 millions de fonctionnaires se poursuit, confirmée par les chiffres publiés le 16 avril par l’Insee à partir de données encore provisoires sur l’année 2012. L’institut de statistiques relève par rapport à 2011 une diminution des salaires nets moyens dans les trois versants de la fonction publique.

Si les fonctionnaires territoriaux ont vu le montant inscrit sur leur fiche de paie augmenter d’1,4 % en moyenne, il s’agit en fait d’une baisse de 0,5 % compte tenu de l’inflation estimée autour de 2 %, et donc d’une baisse du pouvoir d’achat. Même mécanique  pour les agents hospitaliers qui accusent une diminution de 0,6 % de leur salaire. Les plus touchés par rapport à 2011 sont les fonctionnaires d’État, avec une baisse de 0,8 % des rémunérations.

Deuxième année de baisse

Les salaires nets moyens en équivalents temps plein atteignent 2 460 euros dans la fonction publique d’État, 2 240 euros dans l’hospitalière et 1 850 euros dans la territoriale. Ils évoluent “de façon moins dynamique que le salaire brut, en lien notamment avec l’augmentation de l’assiette de CSG et de CRDS et avec l’augmentation du taux de cotisation pour pension civile des titulaires”, note l’Insee.

Il s’agit de la deuxième année consécutive de baisse des salaires dans les trois fonctions publiques, les évolutions entre 2010 et 2011 ayant déjà enregistré des diminutions, entre - 0,1 % pour la fonction publique d’État et - 0,8 % pour les agents territoriaux.

L’Insee analyse aussi l’évolution des “rémunérations moyennes des personnes en place” (RMPP), qui concernent les agents “présents sur la totalité des deux années chez le même employeur et avec la même quotité de travail”. Alors qu’elles augmentaient autour d’1 % en 2011, elles ont clairement stagné en 2012 : + 0,4 % dans les collectivités, + 0 % à l’État, et une baisse de 0,1 % pour les hôpitaux. “La baisse des heures supplémentaires rémunérées déclarées par les employeurs a pesé sur cette évolution”, selon l’Insee. Nul doute que la poursuite du gel du point d’indice des fonctionnaires annoncée par le Premier ministre, Manuel Valls, le jour même de la parution de cette étude ne contribuera pas à inverser la tendance.

Acteurs publics…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Les finances des grands hôpitaux se dégradent

avril 9th, 2014 by cftcchsa

Après quatre ans de redressement continu, les finances des grands hôpitaux se sont détériorées en 2013, selon une étude de la Conférence des directeurs généraux de CHU. En cause : l’augmentation des charges d’exploitation.

La situation financière des centres hospitaliers universitaires demeure “tendue”, souligne la Conférence des directeurs généraux de CHU dans un communiqué publié le 8 avril. Les raisons qui expliquent ce dérapage sont assez simples. L’activité a connu une dynamique plus faible en 2013. Elle a augmenté de 1,7 % par rapport à 2012. “L’activité ambulatoire, à l’instar de l’hospitalisation classique, connaît un fléchissement”, constate la Conférence des directeurs.

Dans le même temps, par un effet de ciseaux, les charges d’exploitation – paiement des jours de RTT, augmentation des cotisations retraites, augmentation du numerus clausus – ont progressé de 2,9 %. À cela s’ajoute le coût des médicaments qui a crû de 3,1 %, contre 4,8 % par rapport à 2012. Au total, le bilan financier de l’ensemble des CHU est négatif en 2013, à - 162 millions d’euros, contre - 116 millions en 2012, soit une différence de près de 50 millions d’euros.

Baisse de l’investissement

L’État a bien tenté de venir en aide aux hôpitaux en dégelant une partie des crédits mis en réserve. Cela a été insuffisant tout comme l’augmentation des dotations forfaitaires – 83 millions d’euros – allouées par l’État. Cette augmentation est jugée “insuffisante pour compenser l’écart entre l’évolution des charges et des produits issus de l’activité pour permettre de faire face à des obligations de plus en plus lourdes”, estiment les directeurs de CHU. Résultat : du fait de cette augmentation des charges mal compensée par les recettes, c’est la capacité d’autofinancement des hôpitaux qui s’en ressent, passant de 1,5 milliard à 1,3 milliard d’euros environ.

Dans ces conditions, l’impact sur l’investissement se fait sentir. Il connaît une “décélération”, même s’il faut y voir, au-delà des difficultés conjoncturelles, une conséquence de la fin des grands chantiers lancés dans le cadre des plans d’investissements des années passées. Vu la conjoncture, les hôpitaux estiment néanmoins “avoir limité les conséquences de cet exercice budgétaire très difficile”. Mais le plus dur reste peut-être à venir, alors que l’État cherche à faire 10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie.

Acteurs publics….

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Pas de “contrat” sur les salaires des fonctionnaires

avril 9th, 2014 by cftcchsa

Le ministère de la Fonction publique a reprécisé aux syndicats l’accord de méthode sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations des fonctionnaires. Le terme de “contrat” de politique salariale a été supprimé de la version qui leur a été présentée le 7 avril.

La concertation sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations des fonctionnaires se poursuit. Initialement programmée mardi 1er avril, à la veille de l’annonce de la composition du gouvernement et du maintien de Marylise Lebranchu à la tête du portefeuille de la Fonction publique, une réunion de présentation d’un “accord de méthode” s’est déroulée, lundi 7 avril, réunissant organisations syndicales et conseillers de la ministre – la conseillère “fonction publique”, Sophie Lebret, et la directrice adjointe de cabinet en charge de la fonction publique, Myriam Bernard, qui devraient donc être maintenues au cabinet de Marylise Lebranchu.

Il s’agissait de poser les bases de la négociation, qui débutera en mai et se poursuivra jusqu’en mars 2015, via un document de travail détaillant le calendrier et les thèmes abordés. Une première mouture avait été présentée le 12 mars aux syndicats [lire notre article Les 5 étapes de la future réforme du statut des fonctionnaires”]. Une deuxième version, qu’a pu consulter Acteurs publics, leur a été exposée le 7 avril.

Accord-cadre et non contrat

Les modifications sont limitées, mais ne sont pas anecdotiques. Ainsi, la version initiale précisait que la dernière étape, conclusive, de la négociation porterait sur la “définition du nouveau contrat de la politique salariale” des fonctionnaires. Les syndicats avaient tiqué sur une possible atteinte, du moins sur la forme, au statut général de la fonction publique. Les termes ont été modifiés et la phase conclusive permettra la définition “d’un accord-cadre sur les rémunérations et la politique salariale”.

Le calendrier des concertations reste le même :
- mai et juin : “Améliorer la gestion des emplois” ;
- juillet à septembre : “Rénover et simplifier l’architecture statutaire” ;
- octobre à novembre : “Simplifier les règles et dispositifs de gestion des agents” ;
- décembre à février 2015 : “Rénover les grilles” ;
- février et mars 2015 : conclusion de la négociation.

En tout, une vingtaine de réunions sont au programme. Une ultime réunion de préparation devrait être organisée dans la deuxième quinzaine d’avril, avant l’entrée “dans le dur” de la négociation en mai.

acteurs publics…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Les médecins de ville face à la violence au quotidien

avril 4th, 2014 by cftcchsa

Les agressions sont en hausse, selon une enquête du Conseil de l’ordre.

MÉDECINE « Des patients exaspérés et de plus en plus revendicatifs. »

Tel est le diagnostic du Dr Bernard Le Douarin de l’observatoire pour la sécurité des médecins du Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom). Il vient de publier les résultats d’une enquête concernant les agressions dont sont victimes les médecins en France, dans leurs cabinets. Il en ressort que sur les 199 419 médecins en activité régulière, 925 d’entre eux ont rempli en 2013 des fiches de déclarations d’incidents (agressions physiques ou verbales), contre 798 en 2012. Ces chiffres sont au-dessus de la moyenne de ces onze dernières années. Et pourtant, les praticiens rechignent à porter plainte ou à en informer le Conseil de l’ordre. 

Le Figaro, le 3 avril 2014

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

L’avenir avec quel projet ? Jeudi 27 mars, journée de grève et d’action

avril 4th, 2014 by cftcchsa

 

 

 

1

Infos CGT du Bressuirais (Niort)

Cela sent les élections que l’on prépare avec les communistes bien sûr !!!!

communisme ouvrier….

 

 

Posted in Actualité, Informations CFTC, Article presse | Réagir »

Sarlat : une manifestation en soutien à l’hôpital

avril 4th, 2014 by cftcchsa

Une centaine de personnes ont manifesté mardi soir en soutien au centre hospitalier et à son personnel

une manifestation en soutien à l'hôpitalDes salariés de Domme étaient présents à la manifestation.

Mardi soir, dans le cadre de la journée intersyndicale de mobilisation nationale, un rassemblement d’une centaine de personnes s’est formé symboliquement sur la place de la Liberté, devant la mairie, à l’appel du Comité de défense de l’hôpital et des syndicats CGT et Sud Santé, afin de soutenir le centre hospitalier de Sarlat et ses personnels qui étaient en grève ce mardi.

La lutte pour l’hôpital dure depuis deux ans et demi. Actuellement, le comité a recueilli 9 300 signatures de soutien et demande toujours à voir le rapport sur l’activité de chirurgie commandé par l’Agence régionale de santé.

vendredi 4 avril 2014

Sud-Ouest….

Posted in Actualité, Informations CFTC, Article presse | Réagir »

Une manifestation pour défendre l’hôpital public du Forez

avril 4th, 2014 by cftcchsa

Le collectif de défense de l’hôpital de Feurs, la CGT et la CFDT du CH du Forez appellaient à un grand rassemblement ce samedi 15 mars 2014 à 11h00 devant la mairie de Feurs.

  • Publié le 15/03/2014

15/03/2014 © Claire Exbrayat France3 Loire

“Cette action commune s’inscrit dans le cadre de nos initiatives entamées en début d’année 2014 pour défendre l’hôpital public et maintenir au CH du Forez une offre de soins de proximité et de qualité, répondant aux besoins des populations”, expliquaient les organisateurs.
Comme pour l’ensemble des centres hospitaliers de la Loire, une baisse du nombre d’usagers a été constatée sur l’année 2013. Avec le mode de tarification à l’acte, cette baisse d’activité entraîne de fait une baisse des recettes de l’hôpital forézien. “Ensemble faisons entendre à l’Agence Régionale de Santé que nous ne souhaitons plus de cette politique du chantage qui consiste à obéir à des restructurations à visées purement économiques qui se traduisent par un éloignement de l’accès aux soins, pour ensuite obtenir en contrepartie des financements”, terminaient le collectif et les syndicats.

Rhone/Alpes…

Posted in Actualité, Informations CFTC, Article presse | Réagir »

La maternité sur le pont

avril 4th, 2014 by cftcchsa

Article La Sambre du vendredi 4 avril 2014

Vive le sein !

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

Le directeur d’hôpital est devenu un manager

mars 26th, 2014 by cftcchsa

Le directeur d’hôpital est avant tout un homme d’action et un manager davantage qu’un fonctionnaire, selon une étude de l’Association des directeurs d’hôpitaux rendue publique le 25 mars.

L’image du directeur d’hôpital-fonctionnaire a vécu. Selon une étude publiée le 25 mars par l’Association des directeurs d’hôpital, la typologie “fonctionnaire” ne fait pas recette auprès des professionnels de soins et des usagers. Les directeurs d’agence régionale de santé pas plus que les présidents de commission médicale interrogés ne mettent en avant cet élément. “Plus surprenant”, note l’association, les usagers ne sont que 1,6 % à l’avoir retenu. À l’inverse, “les capacités de management d’équipe et le sens du dialogue sont globalement bien notés comme compétences nécessaires par tous les répondants”.

Conclusion très nette mise en avant par l’étude : “Les directeurs d’hôpital sont perçus comme des managers avant tout”. De quoi donner un coup de vieux au statut, même si la formation des directeurs à l’École des hautes études en santé publique est dans le même temps plébiscitée par près de 70 % des usagers…

Aptitudes relationnelles

Les répondants, toutes catégories confondues, jugent par ailleurs que “la formation des directeurs d’hôpital et leurs compétences ont gagné en qualité et en expertise”, répondant à “des besoins techniques, relationnels, économiques, exigeants”. Tous considèrent aussi que la profession de directeur d’hôpital a évolué et sont unanimes à lier cette évolution aux mutations qu’a connues l’hôpital et à la réforme la plus récente : la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HPST).

Conséquences : “Les présidents de conseil de surveillance déplorent globalement une perte d’influence depuis la transformation du conseil d’administration en conseil de surveillance”, qui a selon eux renforcé les prérogatives des directeurs d’hôpital. Du côté des usagers, “la majorité reconnaît qu’une plus grande place et un plus grand rôle leur sont dévolus”.

Enfin, pour les présidents de conseil de surveillance, les présidents de commission médicale d’établissement, les doyens et les représentants des usagers, les directeurs d’hôpital doivent investir en premier lieu sur les aptitudes relationnelles.

Acteurs publics…

Posted in Actualité, Article presse | Réagir »

« Posts précédents





Créer mon Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 4403 articles | blog Gratuit | Abus?