compteur CFTC

Compteur pour blog gratuit

Archives CFTC

Calendrier CFTC

mai 2015
L Ma Me J V S D
« avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Wikipédia

Activité du site

WooRank of cftcchsa.blogvie.com

CFTC CHSA

Compteur de visiteurs en temps réel

Jouer sur prizee

Jeux Gratuits et Cadeaux !

Votez

Trafic Booster

Météo

météo Maubeuge

Le médecin urgentiste, Patrick PELLOUX, réagi sur France Inter (AP-HP)

mai 22nd, 2015 by cftcchsa

“A chaque fois, on nous dit : ‘Il faut mieux vous organiser’”

Patrick Pelloux, président de l’Amuf (Association des médecins urgentistes), explique à France Inter les conditions de travail du personnel de l’AP-HP : “Les charges de travail ont augmenté, on nous a demandé de travailler toujours plus, de ne pas regarder la souffrance du personnel (…). On a 75% des urgentistes qui sont en burn-out avéré ou moyen.” Il redoute les conséquences de la réorganisation voulue par Martin Hirsch, qui veut économiser 20 millions d’euros par an.

Sur le fond, il n’a pas tord !

Regardez l’ interview en cliquant, ci-dessous :

France inter….

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Article presse | Réagir »

Les fonctionnaires bientôt autorisés à faire don de leurs RTT

mai 21st, 2015 by cftcchsa

Dans le privé il est déjà possible de donner des jours de RTT à des collègues dont l’enfant est malade. Bonne nouvelle puisque dans quelques jours un texte qui permettra aux fonctionnaires de faire le même geste va être adopté.

Le cas c’est déjà présenté puisqu’il y a un an, des salariés ont fait don de leurs jours de RTT à une maman dont la petite fille souffrait d’un cancer. Grâce à ce geste elle a pu passer plus de temps avec son enfant. Pour le moment ce système était seulement possible dans le privé.

Le ministère de la fonction publique a en effet confirmé que le décret d’application était entre les mains du Conseil d’État et qu’il sera soumis pour signature à Marylise Lebranchu avant la fin du mois de mai. Sont concernées les 3 fonctions publiques : la fonction publique d’État, la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale c’est-à-dire 5.6 millions de personnes.

Il y a plusieurs semaines, un couple de policiers a permis de faire réfléchir les responsables puisque les collègues souhaitaient également faire don de jours de RTT afin qu’ils puissent rester avec leur fillette atteinte d’une tumeur incurable. Pourtant un vide réglementaire a posé problème.

Les fonctionnaires pourront donc également donner leurs jours de repos à un collègue dans le besoin, seront acceptés : RTT, jours de récupération, congés payés ordinaires. Ils doivent cependant conserver 24 jours pour eux dans l’année et l’employeur doit être d’accord.

En savoir plus : http://www.plusdebonsplans.com/fonctionnaires-bientot-autorises-faire-don-rtt.html#ixzz3aleqaOQf

 

POSITION CFTC : Cool, on est dans l’humain, la solidarité; c’est une bonne chose !

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Article presse | Réagir »

Blog du syndicat Cgt Santé Action Sociale Sambre Avesnois

mai 20th, 2015 by cftcchsa

lutte-des-classes.jpg

D’accord avec eux, la richesse est mal répartie (seul point de convergence) mais nos méthodes (pour rendre les choses plus égalitaires) sont différentes. La CFTC ne veut pas la révolution mais l’évolution, la CGT veut le carnage, la révolution, la guerre aux patrons, vous aimez ?

NON, rejoignez, vite fait, la CFTC du CHSA, je serai présent jusqu’en 2017, année des prochaines élections professionnelles.

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Positions CFTC | Réagir »

Économies imposées à l’hôpital public : les critiques affluent de tous les bords

mai 20th, 2015 by cftcchsa

Ce n’est pas encore la mobilisation générale, mais les économies imposées aux hôpitaux du Nord - Pas-de-Calais (plus qu’ailleurs) font réagir politiques de tous bords, professionnels et bien sûr habitants. À droite comme à gauche, ces annonces tombent mal, dans une région aux mauvais indicateurs de santé.

d-20140227-344L8P 2014-02-24 19:27:07

La ministre de la santé Marisol Touraine a annoncé un plan d’économies de 3 milliards qui touche davantage notre région que les autres.

Du côté des politiques, si on ne peut parler de front commun, après l’appel lancé par Frédéric Leturque ( « nous devons nous rassembler pour dire stop »), la colère ne semble pas avoir de couleur (politique). Même si à gauche, forcément, les mots restent plus mesurés. « Les efforts demandés pour les structures hospitalières de notre territoire régional sont trop importants au regard du paysage social et sanitaire de notre région », écrit ainsi Catherine Génisson, sénatrice du Pas-de-Calais, à Marisol Touraine, ministre de la Santé.

Tout en rappelant les mauvais indicateurs de santé, elle s’appuie sur le jugement de « nombre de professionnels de santé de la région » pour estimer que « le plan d’économies proposé apparaît trop important pour notre région compte tenu de la réalité de la situation et des besoins ». Elle n’hésite pas d’ailleurs au passage à réclamer « une véritable péréquation ».

« Saignées des services publics »

Changement de ton, évidemment, mais finalement même critiques à droite, avec un courrier de Xavier Bertrand, candidat aux régionales, signé par nombre d’élus. L’actuel maire UMP de Saint-Quentin déplore qu’après les universités, « le gouvernement s’apprête à poursuivre la saignée des services publics dans notre nouvelle grande région, en s’attaquant cette fois-ci à l’hôpital ». Lui aussi évoque les mauvais indicateurs de santé, et rappelle « combien il est indispensable d’y maintenir et renforcer l’offre de soin hospitalière plutôt que de la démanteler ». « Si la réforme de l’hôpital est nécessaire, poursuit-il, elle ne doit pas être pensée hors sol sans se préoccuper de la situation des territoires. » Au final, il accuse le gouvernement de « liquider la présence des services publics » dans la région.

En tout cas, pour un de nos lecteurs, Bernard Blondeau, « il est urgent que les hommes et femmes politiques se fédèrent, comme cela se passe actuellement pour le dossier Vallourec dans le Valenciennois ». Pour lui, « abandonner les hôpitaux, c’est conforter une médecine à deux vitesses, et accentuer insidieusement une fracture du peuple de notre région. Ce ne peut être sans incidences… »

La voix du Nord…

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Article presse | Réagir »

Le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Hospitalière

mai 12th, 2015 by cftcchsa

Dialogue social Loin des critiques syndicales, la DGOS dresse un bilan “satisfaisant” du Conseil supérieur de la FPH :

Le 5 mai dernier, le premier Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (FPH) programmé depuis le scrutin professionnel du 4 décembre dernier n’a pu se tenir, faute de quorum. La CFDT était en effet la seule organisation syndicale présente suite à l’appel au boycott lancé quelques jours plus tôt par la CGT, FO, Sud et l’Unsa . Mais si elle assure partager nombre des critiques formulées par ces quatre syndicats, notamment s’agissant des “insuffisances du dialogue social“, la CFDT rappelle par communiqué qu’”il était cependant important de permettre l’installation du conseil, conditionnant la mise en place des commissions spécialisées issues du conseil supérieur“. Or ce report bloque d’autant l’examen des dossiers, note l’organisation syndicale. Et de réitérer “son mécontentement face à l’immobilisme du Gouvernement” sur les dossiers concernant la FPH et à “son manque de volonté à faire vivre le dialogue social“ : “L’absence de réunion du conseil supérieur depuis novembre 2014 en est l’illustration“, évoque ainsi la confédération.

Pour sa part, dans son bilan de l’activité de la précédente mandature du CSFPH, entre la mi-2012 et la fin 2014 — censé être présenté le 5 mai en séance et dont Hospimedia a obtenu copie —, la DGOS rejette quelque peu ces critiques, saluant un fonctionnement “satisfaisant” et “plus efficient” du conseil supérieur. Résultat mis en avant par le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes : 32 avis favorables sur les 54 textes soumis depuis juin 2012 à consultation des organisations syndicales contre 22 avis défavorables. La DGOS se félicite également d’un quorum qui “a toujours été atteint” durant la mandature et d’une expression de l’avis “rendue plus aisée“.

Au total, le conseil supérieur s’est réuni à quatorze reprises en séance plénière, dont cinq fois en 2013 et six en 2014, soit un rythme moins soutenu que précédemment (huit réunions en 2010 puis neuf en 2011). La création d’un conseil commun aux trois fonctions publiques explique “peut-être” cette “activité plus modérée“, glisse le ministère. En parallèle, ce dernier fait état d’un essor des travaux des quatre commissions spécialisées que sont celle des statuts (14 séances), celle de la formation (6), celle des recours (20) et le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT, 10). “L’objectif de la DGOS d’organiser les travaux du conseil en généralisant la tenue des commissions techniques a donc été atteint. Il est mis en œuvre“, se réjouit le ministère, constatant que l’essentiel des travaux s’effectue désormais au sein de ces commissions spécialisées.

Hospimedia…

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Article presse | Réagir »

Finance : 91,7 M€ sont alloués pour la première délégation 2015 de crédits Fmespp

mai 12th, 2015 by cftcchsa

  Les Fonds de Modernisation des Etablissements de Santé Publics et Privés :

Le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes octroie pour la première délégation de l’année 2015 des crédits du fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés (Fmespp) 91,7 millions d’euros (M€). Dans le détail, la circulaire précise que 71,3 M€ complémentaires seront alloués pour le financement des nouveaux projets d’investissement validés par le Comité de la performance et de la modernisation de l’offre de soins hospitaliers (Copermo), 10,2 M€ au titre du programme Hôpital numérique, 10 M€ dans le cadre de l’installation d’équipements IRM supplémentaires et 0,2 M€ pour la réalisation de l’étude nationale de coût commune (ENCC) du champ soins de suite et de réadaptation (SSR). Seules trois régions sur les vingt-six n’obtiennent aucun crédit. Il s’agit de l’Aquitaine, de la Bourgogne et du Centre-Val de Loire.

Le financement de l’installation d’équipements IRM supplémentaires, destinés à réduire les délais de prise en charge, est attribué à huit ARS, soit les régions pour lesquelles le taux d’équipement actuel est inférieur à douze IRM par million d’habitants et dont le schéma régional d’organisation des soins (Sros) prévoit des implantations supplémentaires. L’Auvergne, la Bretagne, la Franche-Comté, la Guadeloupe et la Martinique se voient donc attribuer plus de 769 000 euros. Les Pays de la Loire et l’Océan Indien bénéficieront de 2,3 M€ chacun. Enfin, 1,5 M€ est accordé à la Guyane. Cette somme de 10 M€, auxquels s’ajoutent 5 M€ sur le fonds d’investissement régional (Fir), se répartit entre le secteur hospitalier et celui de la ville. Prioritairement, les ARS doivent veiller à l’utiliser pour corriger les inégalités d’accès et les situations territoriales identifiées comme les plus critiques “notamment en  privilégiant l’accompagnement de projets de coopération public/privé“.

Pour les projets validés par le Copermo, cinq régions sont bénéficiaires de cette première délégation de crédits 2015. Sur les 71,27 M€, 28,17 M€ seront alloués à la Martinique, 24,43 M€ à la Corse, 10 M€ à la Lorraine, 6 M€ à l’Alsace et 2,6 M€ à la région Poitou-Charentes. Sur le programme Hôpital numérique, ce sont quinze régions qui en seront bénéficiaires. La plus importante somme (2,4 M€) est accordée à l’Île-de-France. La circulaire rappelle que sur les 10,21 M€, 9,3 M€ sont délégués pour le soutien à l’amorçage des projets et 0,9 M€ pour le soutien financier à l’usage.

Enfin, le financement de la participation des établissements de santé sous objectif quantifié national (OQN) à l’ENCC du champ SSR est destiné à huit régions (Île-de-France, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Basse-Normandie, Pays de la Loire, Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Océan Indien). Sont éligibles à l’attribution du crédit Fmespp les établissements de santé privés qui ont conclu une convention avec le ministère. Ils seront financés directement par l’Agence technique de l’information hospitalière (Atih).

Hospimedia…

Publié le 06/05/15

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Article presse | Réagir »

Les sénateurs rétablissent les trois jours de carence pour la fonction publique dans la loi Macron

mai 12th, 2015 by cftcchsa

Les discussions du Sénat sur le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques s’achèvent ce 7 mai pour un vote le 12. Parmi les amendements qui ont été introduits et adoptés, l’un, porté par l’opposition, rétablit les trois jours de carence dans la fonction publique hospitalière.

Lors de leur séance du 6 mai dédiée au projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, les sénateurs ont adopté un amendement (n° 751) créant un article additionnel après l’article 86 qui restaure les trois jours de carence dans la fonction publique hospitalière (FPH) et territoriale (FPT) et les étend à l’État (FPE). Cet article, qui s’insère dans la section 2 sur le “dispositif de contrôle de l’application du droit du travail” du titre III “Travailler”, revient sur l’abrogation par le Gouvernement actuel dans la loi de finances 2014 de ce dispositif instauré par le Gouvernement Fillon en 2011. À l’époque, rappellent les sénateurs signataires de l’amendement, le but de ces trois jours de carence était de “faire converger les règles applicables dans le secteur privé et le secteur public“. Une mesure qui a contribué à “améliorer la performance du service public et a permis de réaliser 60 millions d’euros (M€) d’économies pour sa première année d’application“. De ce fait, la restauration de ces trois jours pourrait conduire à la réalisation de 180 M€ d’économies, insistent les sénateurs.

Le Gouvernement défavorable, la CMP en soutien

Lors de la séance du 6 mai, Robert Karoutchi (UMP, Hauts-de-Seine), l’un des sénateurs porteurs de cet amendement, a rappelé que la convergence entre les deux secteurs est “nécessaire“. De son côté, Catherine Deroche (UMP, Maine-et-Loire), co-rapporteur sur le projet de loi, a émis un avis favorable insistant sur le fait que “l’effet sur l’absentéisme de la suppression du jour de carence a été considérable”. Et d’ajouter que l’amendement sera intégré au projet de loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2015. Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, a rappelé que les deux tiers des salariés du privé “ne perdent pas en rémunération grâce à des conventions collectives protectrices” et que de fait “l’argument de l’injustice entre privé et public ne tient pas“. Il a donc émis un avis défavorable sur ce texte précisant néanmoins que la réflexion sur le sujet doit encore progresser. Le ministre a aussi insisté sur le fait que les dirigeants publics “peuvent prendre leurs responsabilités différemment“, citant le projet sur la réforme du temps de travail que vient de lancer le directeur général de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch.

Ce sujet du jour de carence revient régulièrement sur le devant de la scène. Ainsi, lors des dernières discussions du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2015, les sénateurs ont d’ores et déjà souhaité réintroduire de un à trois jours de carence dans la FPH uniquement en cas de congé maladie. À l’époque, la commission des finances a indiqué que les dépenses de personnel représentent 70% des charges des hôpitaux et qu’il “apparaît clairement que la maîtrise de ces dépenses est l’une des conditions du respect de l’Ondam et, plus largement, de la soutenabilité des finances sociales“. Une mesure qui a vocation à être étendue à l’ensemble de la fonction publique, a précisé alors la commission. Finalement, en dernier lieu, le Sénat a adopté un PLFSS 2015 sans les trois jours de carence. Il devrait en être de même pour cet amendement qui risque d’être retoqué par la commission mixte paritaire (CMP) comme l’a laissé entendre Robert Karoutchi : “La CMP fera son œuvre ensuite.” Le projet de loi Macron doit être voté le 12 mai prochain par le Sénat puis passer en CMP dans les jours suivants.

Hospimedia…

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, Article presse | Réagir »

Notre système d’information ne vous plait pas ?

avril 25th, 2015 by cftcchsa

C’est le plus efficace, le plus direct, le plus rapide, le plus franc, le plus ouvert,

vous êtes  d’accord, optez pour la CFTC.

Pourquoi aller voir notre site pour ensuite voter CGT ou FO ?

La, vous êtes en contradiction avec vous même, mais j’en connais des centaines au CHSA !

Amitiés à tous !

Posted in Informations CFTC, Actualité, Tracts, CAPL, CHSCT, CTE, Positions CFTC | Réagir »

Dernière info pour ce soir…

avril 24th, 2015 by cftcchsa

La CFTC essaye de trouver un emploi pour deux enfants de salariées du CFTC.

Elles vont se reconnaître si elles lisent notre blog. En rencontrant le patronat, ont met en avant les qualités

de leurs enfants pour leur trouver un emploi, et on leur remet un CV.

La CGT, SUD, UNSA ou FO fait cela ? NON !

Allez, votez pour leur bien être (locaux, matériels, heures syndicales,… Continuez, si vous êtes nuls) ou votez pour nous…

Réalité, vécu, solutions, récompenses,…comme la cadre de service représentant la CGT qui n’a rien à voir avec la CGT comme

beaucoup de cadres CGT qui se protègent encore de SUD !!!!!!!!!!

Posted in Bon à savoir, Actualité, Informations CFTC, Tracts, Positions CFTC | Réagir »

Réunion projet social le 24/04/2015

avril 24th, 2015 by cftcchsa

Sur l’absentéisme , comment le contrôler pour éviter qu’il en est trop ?

J’ai rigolé intérieurement, la cadre de santé, représentant la CGT, était à l’inverse du mouvement qu’elle représente ?

On est d’accord, si on est toujours disponible pour revenir, il faut une compensation financière (c’est l’idée de la CFTC depuis plus

de 20 ans), plus de vie personnelle, plus de conciliation entre vie perso et vis professionnelle. Je suis en parfait accord (la CFTC). Le problème

reste la position CGT, qu’elle est sensé représenter ! Un non sens, la CGT, on me rappelle pas, il faut un nombre suffisant d’agents pour pallier l’absentéisme…

Du n’importe quoi, elle est plus  réaliste que la CGT, (elle n’est CGT que pour son fils). C’est ma conclusion : car son fils est CGT +++++++++++++++++++. Elle devrait me l’envoyer, il serait CFTC en deux heures.

Mais elle n’a rien à faire dans cette merd…, je dis pas le nom mais si elle vient sur notre site, elle va se reconnaître et me diras : “je suis d’accord avec toi, mais pour mon fils, je suis obligé d’être CGT, tu comprends ? Moi, NON !

Des exemples, comme cela, je peux en donner des dizaines.

Reste que je suis d’accord (cela est rare, avec elle), il faut récompenser financièrement les agents qui sont toujours prêts à revenir bosser, surtout si une compensation

financière est prévue, vie à vie de ceux qui refusent toujours de revenir……….

Allez, j’arrête, pour ce soir, mais revenez, cette réunion projet social sur l’absentéisme, c’est un combat CFTC depuis trente ans, bloquer à l’arrivée de SUD…

Même pour la CORP, mise en place par la CFTC est bloquée par SUD à l’époque, la représentante de SUD (pas de nom, mais regarder les participants) ne veut pas en parler, c’est du nul de chez nul, comme d’hab…………

Allez, je vous tiens au courant !

Posted in Actualité, Informations CFTC, Tracts, CHSCT, Positions CFTC | Réagir »

« Posts précédents



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5070 articles | blog Gratuit | Abus?